Zheng Hong Xiang

Zheng Hong Xiang, né en 1983,  par une dextérité technique proche de l’excellence, construit des toiles d’une peinture surréaliste éminemment transfrontalière. Dès sa nationalité précisée, le cerveau, se met à considérer ses oeuvres sous l’angle du contexte socio-politique chinois actuel. A l’image des fables d’un La Fontaine, chaque tableau semble crier une dénonciation déguisée.
Tout d’abord, la grisâtrerie des cieux, vidés de tout présage positif. Ensuite, les corps d’une teinte cadavérique, qu’ils soient morts ou animés. Enfin, et surtout, le rouge. Doublement présent, socle de chaque intervenant. Qu’il représente une boîte cartonnée, une barque ou un fil d’équilibriste, l’écarlate porte chaque personnage comme celui du drapeau, évocation de la patrie chinoise ou du sol. Mais aussi le rouge cérébral! Celui du régime, celui d’un prétendu communisme. Cloîtrant chaque tête, il paraît endoctriner, orienter, dominer toute pensée pour ne permettre que soumission et aliénation.
Zheng Hong Xiang
Pourtant, abstraction faite de la nationalité de l’auteur, l’oeuvre s’internationalise, s’universalise. Le rouge, à l’image des bleus de Picasso, prend alors un sens émotionnel, passionnel connotant à la fois vie et mort. Les mouvements également contribuent à l’anéantissement de toute particularisation. Fuite, quête, immobilisme, chacun peut y retrouver sa propre frénésie, son refus ou son absence. Car la Chine sous ce regard pourrait être l’Europe ou les Etats-Unis ou toute terre de ce monde, chacun poursuivant une cause compromise, tiraillé entre certitudes et angoisses existentielles d’une société globalisée et globalisante. Et au fond, n’est-ce pas là tout le génie de l’artiste: clamer l’universel à partir de son cas personnel?
Zheng Hong Xiang
 
Zheng Hong Xiang
 
Zheng Hong Xiang
 
Zheng Hong Xiang
 
Zheng Hong Xiang
 
Zheng Hong Xiang
 
Zheng Hong Xiang
 
Zheng Hong Xiang
 
Zheng Hong Xiang
 
Zheng Hong Xiang
Plus d’articles sur Zheng Hong Xiang

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *