Les sourires de Yue Minjun

Sa toile « Exécution » fut l’oeuvre la plus onéreuse de l’histoire chinoise.Yue Minjun, peintre né en 1962, s’est illustré par un art représentatif de l’angoisse et l’anxiété contemporaine. Marqué par la répression du mouvement estudiantin de la Place Tiananmen (1989), il centre ses tracés sur des personnages figés, pris de rires cyniques ou pétrifiés dans un rictus nerveux. Inspiré par la peinture européenne, à l’instar d’un Zheng Hong Xiang, Yue Minjun laisse parler un certain sens de l’absurde pour exprimer, caricaturalement la violence, le traumatisme. Inutile donc, au vu de cette esthétique pop, de systématiser la dénonciation par le drame, l’émoi ou la consternation… L’humour peut s’avérer une arme redoutable.
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
 
Yue Minjun
Plus d’articles sur Yue Minjun

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *