Thika by Jonathan May

Photographe australien résidant en Europe, Jonathan May apprécie l’humour et l’excentricité des images publicitaires. Un regard qui repose sur les jeux chromatiques, le travail des mannequins ou l’atypie des lieux. Pourtant, en parallèle à cette approche, il s’autorise également  une certaine sensibilisation, sans dramatiser, une invitation à l’empathie pour que le spectateur, dit-il, puisse vivre une « expérience visuelle ». La série réalisée à l’école primaire pour aveugles et malvoyants de Thika, illustre cette dimension. Le photographe choisit de nous y présenter la souffrance et le combat des enfants en altérant leur portrait proportionnellement à leur handicap. Une métaphore interactive de la détérioration que Jonathan May a déjà exposé à Sydney, Moscou et Paris.
 
Thika
Thika by Jonathan May
Thika by Jonathan May
Lina with her 60% vision
 
Thika by Jonathan May
Thika by Jonathan May
James with his 50% vision
 
Thika by Jonathan May
Thika by Jonathan May
Peter with his 40% vision
 
Thika by Jonathan May
Thika by Jonathan May
Efanse with his 20% vision
 
Thika by Jonathan May
Thika by Jonathan May
Teresa with her 8% vision
 
 
L’Afrique
Thika by Jonathan May
 
Thika by Jonathan May
 
Thika by Jonathan May
 
Thika by Jonathan May
 
Thika by Jonathan May
 
Thika by Jonathan May
 
Thika by Jonathan May
 
 
Portraits
Thika by Jonathan May
 
Thika by Jonathan May
 
Thika by Jonathan May
 
Thika by Jonathan May
 
Thika by Jonathan May
 
Images © Jonathan May
Plus d’articles sur Jonathan May

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *