The Vast Expanse by Altamash Urooj

Né en 1984, Altamash Urooj est un jeune photographe Pakistanais/Vénézuélien. Diplômé de l’Université Américaine de Dubaï, il prête son objectif à la mode, l’architecture, le portrait ou l’Art, au sens large. En 2008, il entame un travail de recherches et d’expérimentation sur l’expression corporelle et le tissu, qui le conduira à sa série « The Vast Expanse », un titre emprunté au texte éponyme du peintre américain Alex Grey (In Utero – Nirvana).
Inspiré par les écrits de Sun Tzu, Mark Twain ou Björk, il tente d’y exprimer les notions d’isolement, d’intériorisation et de libération spirituelle. Le tissu devient ainsi le symbole de l’emprisonnement, contraint ou choisi, tandis que les distorsions physiques du mannequin (la danseuse Joyce Amile) représentent, pour reprendre le concept de Nietzsche,  la volonté d’émancipation intrinsèque à l’âme. Dans ce cadre, alors que les premiers clichés ont été tirés en noir et blanc, la couleur s’avère rapidement indispensable à la double dimension d’une idée détachée de tout fatalisme.
The Vast Expanse par Altamash Urooj
DesertFight
 
The Vast Expanse par Altamash Urooj
Lament
 
The Vast Expanse par Altamash Urooj
Song to the Siren
 
The Vast Expanse par Altamash Urooj
Songs for the Sirens
 
The Vast Expanse par Altamash Urooj
Dreamgirl
 
The Vast Expanse par Altamash Urooj
DarkNightSoul
 
The Vast Expanse par Altamash Urooj
Blue Soul
 
The Vast Expanse par Altamash Urooj
Counterproductive
 
The Vast Expanse par Altamash Urooj
Boundary
 
The Vast Expanse par Altamash Urooj
Pyramid
 
The Vast Expanse par Altamash Urooj
Tower
 
The Vast Expanse par Altamash Urooj
Isolation
 
Images © Altamash Urooj
Lire plus d’articles sur Altamash Urooj

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *