Teun Hocks

Ecartelé entre le surréalisme d’un Magritte et l’absurde d’un Ionesco, le Hollandais Teun Hocks se joue de la photographie portraitiste pour nous emmener dans un conte sans chute ni entame. Né en 1947 à Leiden, il crée ses mises en scène, au départ, en peignant à l’huile ses clichés gélatino-argentiques et, aujourd’hui, en scannant de vieux négatifs ou en travaillant directement en numérique. Théâtre de l’étrange, ses productions, dont il constitue le principal et seul acteur,  sont teintées de fraîcheur humoristique et mues par une force poétique incontestable.
Teun Hocks
 
Teun Hocks
 
Teun Hocks
 
Teun Hocks
 
Teun Hocks
 
Teun Hocks
 
Teun Hocks
 
Teun Hocks
 
Teun Hocks
 
Images © Teun Hocks
Lire plus d’articles sur Teun Hocks

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *