Samuel Martin

Samuel Martin est un dessinateur français né en 1976. Sur toile, au fusain ou au crayon, il se joue de nos certitudes et perceptions pour remettre en question les réalités que nous définissons et revendiquons. Dans sa série « Yes Future« , il représente ainsi des nudistes, jouissant de leurs corps libérés au milieu de décombres. Un procédé drôle et sarcastique qui annihile toute conscience du réel par l’exacerbation d’un optimisme presque indécent.
Samuel Martin
2011-2012
Fusain sur toile (100 x 100 cm)
Dans « Génériques« , les personnages sont relégués à l’arrière plan et des mots imprimés prennent la place de sujet. Inspirées par les photographies de famille, les images présentent des scènes quotidiennes de l’enfance. Celles qui, pour reprendre les mots de Samuel Martin, « sont ordonnées par des injonctions veillant à ce que le bonheur ne soit pas discutable: ne bouge plus, souriez, … » et qui pourtant, sous le prisme de l’objectif , « délivrent parfois une vérité que l’on aurait voulu cacher ». Le vocable, tel un slogan publicitaire ou électoraliste, vient écraser la représentation. Samuel Martin précise pourtant qu’il n’est pas écrit au dessus du dessin mais que la figuration, incomplète, laisse un vide qui forme les lettres. D’autre part, les palabres choisis véhiculent un message fort: OBEIR, MENTIR, LUTTER, FUIR et CROIRE. Des signifiés qui accompagnent le développement de chacun et occupent une place essentielle dans l’organisation de nos sociétés. De la confrontation entre ces idées fortes et les portraits familiaux, bancals malgré la perfection espérée, naît une étrangeté indéfinissable où l’illusion, au détriment de la volonté d’affirmer, ne prend pas.
Samuel Martin peinture
Précisément, cette révélation de ce qui ne devrait pas être vu fonde la série « Unheimlich« , pour laquelle Samuel Martin s’approprie le concept avancé par Freud. Il y reprend des photos, extraits de films et autres documents « fictifs » dont il noircit le fond pour mettre en avant et en lumière le personnage principal. A nouveau, par ce procédé, les attentes rassurantes nourries lors de la perception d’une image « glamour », « hollywoodienne », se voient frustrées puisque le sujet apparaît figé, prisonnier, dans son intériorité et ses propres brèches.
samuel martin unheimlich
2011 – 2012
Fusain sur toile
Finalement, le travail de Samuel Martin se présente comme une réflexion sémantique questionnant la place du sens et des symboles dans nos existences, communes ou individuelles. Il brouille les liens que nous établissons entre le sujet et son contexte, détruisant la certitude des interprétations que nous induisons. La claire distinction entre rêve et réalité, concret et impalpable, apparaît dès lors chimérique et illusoire de sorte que de nos « réalités », nos « vérités », révèlent leurs limites et perdent de leur universalité.
YES Future
Samuel Martin
2011-2012
Fusain sur toile (100 x 100 cm)
 
Samuel Martin
2011-2012
Fusain sur toile (100 x 100 cm)
 
Samuel Martin
2011-2012
Fusain sur toile (100 x 100 cm)
 
Samuel Martin
2011-2012
Fusain sur toile (100 x 100 cm)
 
Samuel Martin
2011-2012
Fusain sur toile (100 x 100 cm)
 
Samuel Martin  yes future
2011-2012
Fusain sur toile (100 x 100 cm)
 
Samuel Martin  yes future
2011-2012
Fusain sur toile (100 x 100 cm)
 
Unheimlich
samuel martin unheimlich
2011 – 2012
Fusain sur toile
 
samuel martin unheimlich
2011 – 2012
Fusain sur toile
 
Samuel Martin
2011 – 2012
Fusain sur toile
 
Génériques
Samuel Martin
 
Samuel Martin
 
Samuel Martin
 
Samuel Martin
Images © Samuel Martin
 
Plus d’articles sur Samuel Martin

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *