Saber

Saber est sans doute l’un des street artistes les plus connus au monde. Une notoriété que le Californien doit à son incontestable talent, sa folie des grandeurs et ses prises de position. Repéré internationalement en 1997 après avoir réalisé ce qui était à l’époque la plus grande fresque au monde (Los Angeles), il confirme son statut en intervenant dans le débat national sur le soins de santé. Il peint ainsi la teneur des propos sur un drapeau américain. Détesté pour ce geste par certains et adulés par d’autres, il poursuit son chemin et réitère cette année (2011) le procédé dans le cadre d’Occupy L.A.
Mais plus que ces faits de gloire, Saber c’est avant tout un style instinctif, arraché où l’arborescence et la géométrie des volumes envahissent les représentations urbaines jusqu’à les étouffer, les parasiter. Une esthétique brute mais excessivement précise et pointilleuse. Certaines de ses oeuvres ont ainsi été exposées au MoCA de Los Angeles et au Pasadena Museum of Californian Art.
Saber - Rome 455  (2011)
Rome 455  (2011)
 
Saber - Assorted Flavors  (2011)
Assorted Flavors  (2011)
 
Saber - TheatreOfOperation  (2010)
TheatreOfOperation  (2010)
 
Saber - Lo.se'  (2010)
Lo.se’  (2010)
 
Saber - e pluribus unum
« e pluribus unum »  (2011)
 
Saber - Shattered  (2011)
Shattered  (2011)
 
Saber - MOCA wall  (2011)
MOCA wall  (2011)
 
Saber - Kepprage  (2009)
Kepprage  (2009)
 
Saber - Dissent  (2011)
Dissent  (2011)
 
Saber - Queretaro  (2008)
Queretaro  (2008)
 
Plus d’articles sur Saber

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *