Rinko Kawauchi

Héritière, à l’instar de Risaku Suzuki, de l’école japonaise des années 1960′, Rinko Kawauchi joue sur la lumière pour transcender le quotidien. Cette photographe née en 1972 parvient en effet à saisir la banalité pour la transformer en un univers poétique, conceptuel et parfois fantastique. Une approche assez personnelle qui pourtant, par ses codes visuels comme les sujets qu’elle traite, véhicule quelque chose d’universel. Chaque spectateur peut ainsi s’approprier les clichés et y construire ses propres récits. Rien d’étonnant donc à ce Rinko Kawauchi ait rapidement explosé sur la scène internationale et présente régulièrement son travail sur les quatre continents. La galerie suisse de Christophe Guye accueille d’ailleurs en ce moment, et jusqu’au 1er juin, l’exposition « Illuminance » qui explore les 15 années de pratique photographique de Rinko Kawauchi. Enfin, signalons que le livre éponyme est disponible sur Amazon.
Rinko Kawauchi
 
Rinko Kawauchi
Untitled, from the series of « Utatane », 2001
 
Rinko Kawauchi
Untitled, 2008
 
Rinko Kawauchi
Untitled, from the series of « Cui Cui », 2005
 
Rinko Kawauchi
 
Rinko Kawauchi
Untitled, from the series of « Utatane », 2001
 
Rinko Kawauchi
Untitled, from the series of « Utatane », 2001
 
Rinko Kawauchi
 Untitled, from the series of « AILA »
 
Rinko Kawauchi
Untitled, from the series of « AILA », 2004
 
Rinko Kawauchi
Untitled, from the series of « the eyes, the ears », 2005
 
Rinko Kawauchi
Untitled, from the series of « the eyes, the ears », 2005
 
Rinko Kawauchi
 
Rinko Kawauchi
Untitled, from the series of « AILA », 2004
 
Rinko Kawauchi
 
Rinko Kawauchi
 
Rinko Kawauchi
Images © Rinko Kawauchi
Plus d’articles sur Rinko Kawauchi

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *