Quentin Bertoux

Petite immersion dans l’étrange monde de Quentin Bertoux. Empruntant à la mise en scène du théâtre ou à l’esthétique du cliché de mode, ce photographe français efface les frontières entre illusion et réalité pour construire des récits à la fois drôles et symboliques. En attestent ses séries « D’après moi le déluge » (2008) et « Ludwig » (2009) qui jouent respectivement sur des objets de la vie quotidienne et les travestissements d’un flamand rose tronquant de la sorte la tangibilité jusqu’à dégager des dimensions, des sens et des significations dignes d’un cartésianisme à l’état d’ivresse.
D’après moi le déluge
Les Bottes - Quentin Bertoux
Chapitre 4, les bottes
 
Les oriellers - Quentin Bertoux
Chapitre 15, les oreillers
 
Les seaux - Quentin Bertoux Photography
Chapitre 26, les seaux
 
Les ours - Quentin Bertoux
Chapitre 16, les ours
 
LEs tambours - Quentin Bertoux
Chapitre 27, les tambours
 
Les chaises - Quentin Bertoux
Chapitre 7, les chaises
 
Les pelles - Quentin Bertoux
Chapitre 18, les pelles
 
Les cartons - Quentin Bertoux
Chapitre 6, les cartons
 
les pneus - Quentin Bertoux
Chapitre 21, les pneus
 
Les couteaux - Quentin Bertoux
Chapitre 9, les couteaux
 
Les valises - Quentin Bertoux photography
Chapitre 29, les valises
 
Ludwig
Ludwig Richard - Quentin Bertoux
Ludwig Richard III
 
Ludwig Chauve - Quentin Bertoux
Ludwig chauve
 
Ludwig en tutu - Quentin Bertoux
Ludwig en tutu
 
Ludwig droit dans ses bottes - Quentin Bertoux
Ludwig droit dans ses bottes
 
Ludwig mosaique - Quentin Bertoux
Ludwig mosaïque
 
Ludwig Othello - Quentin Bertoux
Ludwig Othello
 
Ludwig Torero
Ludwig Torero
 
Ludwig en plage - Quentin Bertoux
Ludwig en plage
 
Ludwig incognito - Quentin Bertoux
Ludwig incognito
Images © Quentin Bertoux
Plus d’articles sur Quentin Bertoux

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *