Pablo Picasso – Light Drawings (1949)

En 1949, Gjon Mili, grand technicien et spécialiste des effets de lumière, visite Pablo Picasso à Vallauris en France. Lui présentant des clichés, qui exploitent la « Light Painting » et sur lesquels des sources lumineuses ont été fixées aux bottillons d’un patineur, le photographe d’origine albanaise se voit entraîné dans une séance improvisée de dessin virtuel. Picasso, armé d’une ampoule en guise de crayon, se met à tracer des formes que Mili capture en pose longue. En résulte une surprenante série, communément appelée « Light Drawings », dont chaque image reflète à la vivacité, la relation corporelle à la peinture et, de la sorte, le regard ou l’approche de l’Andalou. Mais, outre le génie des deux hommes, ces photographies illustrent une technique explorée tout au long du XXè siècle, notamment  par Man Ray ou George Mathieu, qui pose la lumière à la fois comme outil et comme sujet artistiques, dont nombre de conceptions ou d’expérimentations contemporaines s’inspirent.
Pablo Picasso - Light Drawings (1949)
 
Pablo Picasso - Light Drawings (1949)
 
Pablo Picasso - Light Drawings (1949)
 
Pablo Picasso - Light Drawings (1949)
 
Pablo Picasso - Light Drawings (1949)
 
Pablo Picasso - Light Drawings (1949)
 
Pablo Picasso - Light Drawings (1949)
 
Pablo Picasso - Light Drawings (1949)
 
Pablo Picasso - Light Drawings (1949)
Images © Gjon Mili
 
Plus d’articles sur Pablo Picasso

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *