Nuestra Guerra by Oscar B. Castillo

Le photo-journaliste vénézuélien Oscar B. Castillo, membre du collectif Fractures Photo, publiait dans le Times International de la semaine passée des clichés extraits de sa série « Nuestra Guerra ». Un reportage qu’il mène, depuis plus de trois ans, dans les rues de Caracas, sa ville natale. Photographies en noir et blanc, « Nuestra Guerra » témoigne du quotidien du quartier de « La Catia », le plus dangereux de la capitale, livré à la pauvreté, la violence des gangs et la corruption des forces de l’ordre. Paradoxalement, alors que 6 millions d’armes circulent à Caracas et que chaque semaine une cinquantaine d’homicides sont comptés, les membres des bandes qui ont accepté de poser face à la caméra souhaitent tous passer le même message: « Dire aux enfants que dans un gang, il n’y a pas de vie ». « Nuestra Guerra » trouve son origine dans cet élan et tente, sans mise en scène ou artifice manichéen, de relayer une vision complète du Caracas actuel.
Nuestra Guerra by Oscar B. Castillo
 
Nuestra Guerra series
 
gang caracas
 
Oscar B. Castillo
 
Oscar B. Castillo photography
 
times - Oscar B. Castillo
 
Nuestra Guerra by Oscar B. Castillo
 
Nuestra Guerra by Oscar B. Castillo
 
Nuestra Guerra by Oscar B. Castillo
 
Nuestra Guerra by Oscar B. Castillo
 

 

 

 
Nuestra Guerra by Oscar B. Castillo
 
Nuestra Guerra by Oscar B. Castillo
 
Nuestra Guerra by Oscar B. Castillo
 
Nuestra Guerra by Oscar B. Castillo
Images © Oscar B. Castillo / Time Magazine
Plus d’articles sur Oscar B. Castillo

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *