Green Pink Caviar by Marilyn Minter

Fille d’une toxicomane et d’un alcoolique joueur compulsif, Marilyn Minter n’aura pas eu une enfance tendre et facile. Peu importe! Elle n’en conserve pas moins un sens de l’humour et de l’ironie corrosif et sans limite. Peintre et photographe, née en Louisiane, elle quitte à la fin de ses études la Floride, où elle est élevée, pour New-York et le Manhattan du début des années ’80. De cette époque où l’on croyait la cocaïne non-addictive, elle conserve le goût de l’excès, de la nuit mais aussi la conclusion qu’une fois la drogue sans effet, il ne demeure que la stupidité. Après s’être essayée au Pop Art, elle choisi comme trame de fond la pornographie hardcore, peignant frénétiquement, mais dans un esprit de dérision, cunninlingus et fellations outrancières. « Si les autres artistes femmes explorent l’érotisme des objets, l’érotisme de la consommation pourquoi ne pas investiguer sur l’érotisme en tant que tel? » Un positionnement qui lui vaudra les foudres de la critique contemporaine.
Green Pink Caviar de Marilyn Minter
Prise entre puritanisme et suprématie du féminisme bien pensant, de gauche comme de droite, qui voit en ses clichés et ses peintures, l’apologie de l’objetisation et de la dégradation de la femme, elle souffre la censure. Cependant, au début du XXIe siècle, période de banalisation de l’allusion sexuelle dans la culture, tout courant confondu, elle connaît un retour en grâce et le succès qui l’accompagne, notamment avec ses séries de peintures Green Pink Caviar et Kick Silver. Expositions solo ou contrats publicitaires, les sollicitudes abondent et l’artiste cinquantenaire figure comme messie de l’imagerie libérée où, entre pornographie et addiction, la femme exulte de la flamboyance à la décrépitude. Détournant les codes du glamour et de la mode, elle consacre tout l’absurde, l’éphémère et la ringardise des codes, moraux comme esthétiques, des trois dernières décennies. Mais toujours avec humour, dans un esprit de facétie et de joie.
Marilyn Minter - Crystal Swallow (2006)
Crystal Swallow (2006)
Enamel on metal (96″ x 60″)
 
Marilyn Minter - Bullet (2004)
Bullet (2004)
Enamel on metal (48″ x 72″)
 
Marilyn Minter - Quail's Egg (2004)
Quail’s Egg (2004)
Enamel on metal (84″ x 48″)
 
Marilyn Minter - Orange Crush (2009)
Orange Crush (2009)
Enamel on metal (108″ x 180″)
 
Marilyn Minter - Chewing Pink (2009)
Chewing Pink (2009)
C Print
 
Marilyn Minter - Pop Rocks (2009)
Pop Rocks (2009)
Enamel on metal (108″ x 180″)
 
Marilyn Minter
 
Images © Marilyn Minter
Plus d’articles sur Marilyn Minter
 

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *