Liu Qinghe

Né à Tianjin en 1961, Liu Qinghe est considéré comme l’une des maîtres contemporains du lavis. Une technique ancestrale qui tend à disparaître dans la Chine d’aujourd’hui. En recourant à ce procédé pictural, Liu Qinghe cherche à concilier passé et présent d’un pays en pleine métamorphose. En effet, les choix matériels se mélangent en général à des sujets d’époques et de valeurs différentes. Il peut ainsi peindre à l’encre, comme sculpter des personnages dans une esthétique plastique et pop. Sémantiquement, il parvient à figurer des thèmes actuels, tels que les contrastes entre oisifs et actifs, euphorie entrepreneuriale et inactivité apathique, mais aussi à raviver au présent le souvenir de périodes passées où la liberté intellectuelle, culturelle et sexuelle, notamment des femmes, était encouragée et célébrée. Une démarche forte de sens, témoignant de l’engagement des artistes face au bouleversement de la société chinoise contemporaine.
Liu Qinghe - darling
Darling (2008)
 
Liu Qinghe - sculpture
 
Liu Qinghe - ju zi
Ju Zi (2009)
 
Liu Qinghe - me
Me (2009)
 
Liu Qinghe - image no.3
Image No. 3 (2009)
 
Liu Qinghe - image no.2
Image No. 2 (2009)
 
Liu Qinghe - image no.4
Image No. 4 (2009)
 
liu Qinghe - the sixth day
The Sixth Day (2009)
 
Liu Qinghe - art
Thicket (2009)
 
liu qinghe - installation
Suddenly Warm (2009)
 
Liu Qinghe -
Four Envoys (2011)
 
Liu Qinghe -
 
Liu Qinghe -
 
Liu Qinghe -
 
Liu Qinghe -
 
Liu Qinghe
 
Liu Qinghe
 
Plus d’articles sur Liu Qinghe

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *