Kenor

Vous avez pu le découvrir à Paris, aux côtés de Zosen, Göla et H101, Galerie Celal pour l’expo « Barcelona Finest » ou à Marseille, en solo, Galerie Seize pour « Miradas ». Kenor poursuit son tour européen et s’est illustré ce 21 mai à Poznan. Tatouant le mur de ses couleurs et géométries caractéristiques, il est venu apposer sa marque dans la cité polonaise. Une griffe, parfois comparée aux maîtres russes, mais derrière laquelle respire toute l’école et la tradition catalane. Miro, Gaudi,… les référents sont manifestes et, comme ses prédécesseurs ou Sonia Delaunay, Kenor vise dans l’abstraction formelle mise à disposition des éclats, l’expression d’une sensibilité intérieure et personnelle. Sur toile ou sur un mur, le graffeur répond frénétiquement à l’appel de pulsion physique.
Enfin, confirmant l’association hypothétique au simultanéisme, Kenor réagit épidermiquement aux sons, à la musique, et, plus spécifiquement à l’électro, ce qui lui confère une dimension unique en live painting. A l’image de ses propositions, foisonnante.
 
2011
Kenor
 
Kenor
 
 
2010
Kenor
 
Kenor
 
Kenor
 
Kenor
 
Kenor
 
 
2009
Kenor
 
Kenor
 
 
Peinture sur toile
Kenor
 
Kenor
 
Kenor
 
Kenor
 

 

 
Plus d’articles sur Kenor
 

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *