JR Inside Out Project in the Bronx

Vous en avez certainement entendu parler. JR, le photographe parisien, dernier vainqueur du Ted Prize et ses 100000$, a initié l’Inside Out Project. Un concept obscur, à mille lieues de sa démarche habituelle, où chacun peut, via le site créé à cet effet, dans un élan narcissique et faussement militant, envoyer un portrait noir et blanc qu’il recevra en retour imprimé sur un poster grand format afin de l’afficher dans un lieu quelconque. Autant « Women are Heroes », « Portrait d’une Génération » ou encore « Face2Face » poursuivaient une même idée, la mise en lumière de minorités ignorées, bafouées et brimées, autant cet « Inside Out » s’avère de prime abord vide, gratuit, à l’image d’une formule commerciale, aguicheur.
Ceci dit une fois dépassé l’étalage médiatique, on s’aperçoit que JR destine aussi son pécule et son collectif à la défense de ses causes usuelles. Un petit tour par le Bronx le confirmera. Là-bas, le photographe a conçu une galerie à l’honneur des reclus et laissés pour compte. Des compositions où le visage des uns supporte les yeux des autres. Des montages qui refusent l’angoisse de l’identité individuelle pour favoriser une regard communautaire sur la communauté. La grisaille du ghetto se transforme alors en une exposition lumineuse, un hommage à ses habitants, à l’Homme.
JR Inside Out project in the Bronx
 
JR Inside Out project in the Bronx
 
JR Inside Out project in the Bronx
 
JR Inside Out project in the Bronx
 
JR Inside Out project in the Bronx
 
JR Inside Out project in the Bronx
 
JR Inside Out project in the Bronx
 
JR Inside Out project in the Bronx
 
JR Inside Out project in the Bronx
 
JR Inside Out project in the Bronx
 
JR Inside Out project in the Bronx
 
Plus d’articles sur JR

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *