Joseph Loughborough

Du street art au classicisme, de la chirurgie d’un Schiele à la nervosité de Guy Denning, mélangeant allègrement figuration et abstraction, dessinées ou peintes, monochromes, colorées, les oeuvres du Britannique Joseph Loughborough (Portsmouth, 1981) semblent concentrer en un même espace la diversité de l’Homme. Des nuances célébrées ou étouffées et qui toutes, pourtant, tendent vers un même horizon: leur décomposition. Car finalement, l’âge, le sexe, l’âme et le corps, le groupe comme l’individu, dans le calme ou la frénésie suivent un rythme dont le dernier temps force la crainte et l’angoisse. Joseph Loughborough expose en ce moment, et jusqu’au 15 avril, à la foire européenne d’Art contemporain de Lille.
Joseph Loughborough - Seine
Seine
 
Joseph Loughborough - Man with Milton2
Man with Milton2
 
Joseph Loughborough - Detatched
Detatched
 
Joseph Loughborough - Standing
Standing
 
Joseph Loughborough - The Enemy
The Enemy
 
Joseph Loughborough - Cut the blue
Cut the blue
 
Joseph Loughborough - The Apparitions
The Apparitions
 
Joseph Loughborough - Baruda
Baruda
 
Joseph Loughborough - Eschara2
Eschara2
 
Joseph Loughborough
Untitled Face1
 
Joseph Loughborough - Eschara
Eschara
 
Joseph Loughborough - Rust and Grey<
Rust and Grey
 
Plus d’articles sur Josef Loughborough

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *