Joram Roukes

Eclatement directionnel d’une société à pensée unique refermant porte après porte… Si les toiles de Joram Roukes devaient se réduire à un mot nous garderions probablement l’idée de morcellement. Ou son contraire! Jeune peintre hollandais, né et résidant à Groningen, il rassemble en un patchwork graphique, référants et codes en métaphores et symboliques. Absence ou omniprésence de règles et de dictats, nous existons dans cet écartèlement intempestif entre contrainte physique et affranchissement moral. Un La Fontaine sous mescaline, lesté, pinceau à la main, dans un Gilliam survitaminé.
Joram Roukes - Fan (2010)
Fan (2010)
Oil on canvas (160 x 180 cm)
 
Joram Roukes - Wifebeater (2010)
Wifebeater (2010)
Oil on canvas (160 x 180 cm)
 
Joram Roukes - Alpha Male/Birdchaser (2010)
Alpha Male/Birdchaser (2010)
Oil on canvas (200 x 300 cm)
 
Joram Roukes - Salvation Road (2009)
Salvation Road (2009)
Oil on canvas (220 x 270 cm)
 
Joram Roukes - Wild Things (2009)
Wild Things (2009)
Oil on canvas (200 x 300 cm)
 
Joram Roukes - WayOut (2008)
WayOut (2008)
Oil on canvas (160 x 250 cm)
 
Joram Roukes - Entertained to Death (2008)
Entertained to Death (2008)
Oil on canvas (160 x 240 cm)
 
Joram Roukes - Brooklyn Carnaval (2008)
Brooklyn Carnaval (2008)
Oil on canvas (140 x 200 cm)
 
Joram Roukes - Obesitar the Hungry (2008)
Obesitar the Hungry (2008)
Oil on canvas (160 x 240 cm)
 
Plus d’articles sur Joram Roukes
 

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *