Johannes Grützke

Artiste pluridisciplinaire né à Berlin en 1937, Johannes Grützke étudie la peinture aux côtés de Hans Orlowski, Peter Janssen et Oskar Kokoschka. Son goût pour la figuration baroque l’éloigne des tendances reines dans l’Allemagne des années 1960. Musicien, homme de théâtre, scénographe, il privilégie le sensationnalisme, l’expression du corps et du mouvement. Ses toiles se présentent comme des jeux de rôles, des satires sociales où les relations, les obsessions, l’uniformisation et l’infantilisme conséquent prêtent au sourire, voire à la moquerie.

Hinter ihm der Reiher (2012)

 

Über der Talbrücke (2012)

 

Bronzebüsten tragen (2012)

 

Ich muss alles alleine machen (2011)

 

Drei Männer und zwei Bronzeköpfe (2011)

 

Vom sitzen zum liegen (2011)

 

Nase, Mund und Backen (2011)

 

The Farewell of the Mariner (2007)

 

Auf dem Kelim in schwarzen Strümpfen (2007)

 

Eins, zwei, drei (2003)

 

Batseba III (2003)

 

 Beim Pflastern (2003)

 

Gehen, Bleiben, Durchdringen (2000)

 

Bei Diana (1975)

 

 Händereichung (1974)

 

 Unser fortschritt ist unaufhörlich (1973)

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *