Helen Levitt – Un Lyrisme Urbain

Loin du visuel contemporain, strassé et pailleté à outrance, le travail d’Helen Levitt survit à son auteur. Une ruelle ou un boulevard, une file enfantine serpentant sur le bitume, entre perron et bornes incendiaires, ou un simple dessin de craie à même le trottoir. Au bout de l’objectif, une obsession: saisir le souffle des gamins de sa ville, New-York.
Née en 1913 à Brooklyn, Helen Levitt entame sa vie professionnelle chez un photographe commercial, avant d’enseigner l’art à des enfants. Intriguée par la culture infantile des rues de New-York, elle achète un Leica et commence à photographier jeux, dessins et grimaces. Marquée par les clichés de Cartier-Bresson ou Walker Evans, elle côtoie ce dernier ainsi que Luis Bunuel au Mexique, pour sa seule escapade hors de Big Apple. La Galerie Le Point du Jour consacre l’exposition « Un lyrisme urbain » à ce photographe majeur, décédé l’année dernière.
Pour plus d’informations sur l’expo, cliquez ici…
Enfin signalons qu’un ouvrage du même titre édité par la galerie accompagne l’événement. Le livre est disponible sur Amazon.
helen levitt photography
 
Helen Levitt
 
helen levitt
 
Helen Levitt
 
helen levitt
 
Helen Levitt
 
Helen Levitt
Lire plus d’articles sur Helen Levitt

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ceci est une galerie de démonstration. Aucune commande ne sera honorée. Ignorer