Blessing Ngobeni

Jeune artiste sud-africain né en 1985, Blessing Ngobeni considère la peinture comme un prisme par lequel il peut observer et commenter la société post-apartheid. Dans un style graphique directement inspiré par Miró et Norman Catherine, il s’empare de sujets aussi variés que la corruption, les maladies, la construction personnelle ou le sens de la démocratie en termes de responsabilités. Aux choix chromatiques répond l’utilisation régulière de symboles tels que le poisson, comme élément représentatif d’une propagation rapide et exponentielle, ou la couleur bleue pour exprimer une atmosphère précise et des réalités vécues. Par ce procédé, Blessing Ngobeni parvient à développer plusieurs niveaux de narration et, conséquemment, de lecture, de sorte que ses toiles puissent affirmer sans imposer, expérimenter avant de définir.
Blessing Ngobeni - reigning bus-boy
Reigning Bus-boy (2012)
 
Blessing Ngobeni - the dance 1
The Dance 1 – Diptych (2012)
 
blessing ngobeni - the dance 2
The Dance 2 – Diptych (2012)

blessing ngobeni - slow vengance II
Slow Vengance II
 
Blessing Ngobeni - jozi siren I
Jozi Siren I
 
Blessing Ngobeni - expression of rage
Expression of Rage
 
Blessing Ngobeni - city in blues
City in Blues
 
Blessing Ngobeni - not gold but corruption
Not Gold but Corruption
 
Blessing Ngobeni - viral migration I
Viral Migration I
 
Blessing Ngobeni - this so called democracy
This so Called Democracy
 
Blessing Ngobeni - fallen tiranny
Fallen Tiranny
 
Blessing Ngobeni - democracy in a dustbin
Democracy in a Dustbin
 
Blessing Ngobeni - this so called politics
This So Called Politics
 
Blessing Ngobeni - shared suffering
Shared Suffering
 
Plus d’articles sur Blessing Ngobeni

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *